Photovoltaïque - Accord sur le plan "Qualiwatt"

JPEG - 51.4 ko
Photo (c) Reporters/P.Bourguet

Bonne nouvelle pour les Wallons : le Gouvernement wallon a adopté le Décret Qualiwatt. Ce nouveau système succède à Solwatt, dont le succès l’avait rendu trop coûteux et se répercutait excessivement sur la facture des citoyens et entreprises. Il octroie une prime aux ménages faisant le choix d’une installation photovoltaïque avec un remboursement total de l’installation en 8 ans et un retour sur investissement de 5% pendant la durée de vie de l’installation (20 au moins).

Publié le mercredi 18 décembre 2013

Mais Qualiwatt est également un gage de qualité des installations photovoltaïques. Une série de critères sont prévus pour offrir au client l’assurance d’un service et de panneaux de haute qualité.

Le Gouvernement wallon réaffirme sa volonté de soutenir les familles qui font le choix des énergies renouvelables. Ce mécanisme simplifié prévoit l’octroi d’une prime durant 5 ans. Les installations seront ainsi remboursées intégralement endéans les 8 ans après leur pose. La prime et le compteur qui tourne à l’envers offrent un taux de rentabilité de 5% aux particuliers.

Un soutien renforcé est assuré pour les familles aux revenus précaires. Ce qui offre l’accessibilité de la technologie photovoltaïque à des catégories de familles plus modestes.

Les panneaux photovoltaïques restent intéressants pour le portefeuille et pour la planète.

Qualiwatt renforce également la qualité des panneaux et de leur pose

Un contrat-type sera établi et disponible sur le site de l’administration wallonne. Son utilisation garantira au client des clauses équilibrées entre son installateur et lui. Les installateurs qui voudront faire bénéficier leurs clients de la prime Qualiwatt seront tenus de suivre une formation reconnue par la Wallonie.

Dans un second temps, un label ad hoc attestera du respect de ces conditions de qualité. Mais il sera aussi le garant de la réussite de tests de qualité obligatoires des panneaux et informe le client sur l’origine du matériel posé sur son toit.

Les familles optant pour le photovoltaïque pourront de la sorte faire procéder à la pose de leur installation en tout quiétude et en toute confiance.

Afin d’éviter un surcoût identique à celui généré par le mécanisme Solwatt, le Gouvernement wallon a instauré des balises claires et efficaces. La prime sera réévaluée à échéances régulières par la CWAPE pour coller au plus près aux réalités du marché et aux prix des panneaux photovoltaïques. Le nombre d’installations bénéficiant de la prime sera fixé annuellement et réparti trimestre par trimestre. Un particulier qui ne pourrait être repris dans l’enveloppe définie pour un trimestre donné, sera prioritaire pour le trimestre suivant.

Source : http://web4.ecolo.be/?accord-sur-le...